Les différents types de visites

Le professionnel de santé qui va réaliser l’examen est un professionnel de la prévention : il n’a pas vocation à délivrer des ordonnances, arrêts de travail ou autres actes relevant de la médecine de soins.

Visite d’Information et de Prévention (VIP) 

 

La visite d’information et de prévention a pour objectif :

  • d’interroger le salarié sur son état de santé ;
  • de l’informer sur les risques éventuels auxquels l’expose son poste de travail ;
  • de le sensibiliser sur les moyens de prévention à mettre en œuvre ;
  • d’identifier si son état de santé ou les risques auxquels il est exposé nécessitent une orientation vers le médecin du travail ;
  • de l’informer sur les modalités de suivi de son état de santé par le service de santé au travail et sur la possibilité dont il dispose, à tout moment, de bénéficier d’une visite à sa demande avec le médecin du travail

Dispense de la VIP quand l’ensemble des conditions suivantes sont réunies pour un salarié nouvellement embauché :

  • Dernière VIP < 5 ans (VIP < 3 ans pour les travailleurs handicapés, titulaires d’une pension d’invalidité ou les travailleurs de nuit et VIP < 2 ans pour les travailleurs temporaires)
  • Le salarié occupe un poste équivalent à celui qu’il occupait lors de sa précédente visite
  • Présentation de la dernière attestation VIP
  • Pas d’avis d’inaptitude ou de restrictions au cours des 5 dernières années (3 dernières années pour les travailleurs de nuit, handicapés ou titulaires d’une pension d’invalidité ; 2 dernières années pour les intérimaires)
 Cette visite donne lieu à une attestation de suivi.

Examen Médical d’Aptitude (EMA)

 

L’examen médical d’aptitude a pour objectif :

  • de s’assurer que le salarié est médicalement apte au poste de travail auquel l’employeur envisage de l’affecter ;
  • de proposer éventuellement les adaptations du poste ou l’affectation à d’autres postes ;
  • de rechercher si le salarié n’est pas atteint d’une affection dangereuse pour les autres travailleurs ;
  • d’informer le salarié sur les risques des expositions au poste de travail et le suivi médical nécessaire ;
  • de sensibiliser le salarié sur les moyens de prévention à mettre en œuvre.

Dispense l’examen médical d’aptitude pour un salarié nouvellement embauché, quand l’ensemble des conditions suivantes sont réunies :

  • Dernière visite médicale d’aptitude < 2 ans
  • Le salarié est appelé à occuper un emploi identique présentant des risques d’exposition équivalents Présentation du dernier avis d’aptitude
  • Pas d’avis d’inaptitude ou de restrictions au cours des 2 dernières années.
Cette visite donne lieu à un avis d’aptitude

Visite périodique 


La visite périodique à pour objectif :

  • s’assurer que l’exercice du métier du salarié n’est pas préjudiciable pour sa santé,
  • rappeler les risques professionnels auxquels le salarié est exposé et surtout les moyens de prévention qu’il doit mettre en place en lien avec son employeur pour sa santé.

Le délai entre deux visites ou examens médicaux ne peut excéder :

  • deux ans pour les salariés occupant un poste à risques particuliers (Suivi Individuel Renforcé),
  • trois ans pour certaines catégories de salariés (moins de 18 ans, handicapés, travailleurs de nuit, femmes enceintes…) bénéficient d’un suivi médical adapté,
  • cinq ans pour les autres (Suivi Individuel Simple).

Visite pré-reprise 

La visite de pré-reprise a pour objectif :

  • Préparer la reprise du travail en faisant des recommandations si nécessaires.

Elle peut être à l’initiative :

  • du salarié
  • du médecin traitant
  • du médecin du travail
  • du médecin conseil

Pour les arrêts de plus de 30 jours (applicable aux arrêts débutant à partir du 1er avril 2022).

Visite de reprise

La visite de reprise a pour objectif :

  • d’apprécier l’aptitude du salarié à reprendre l’emploi qu’il occupait avant son arrêt. 

Elle est obligatoire et doit être réalisée dans les 8 jours après la reprise.

Elle doit être réalisée : 

  • pour tout arrêt supérieur ou égal à 30 jours suite à un accident du travail,
  • pour tout arrêt supérieur ou égal à 60 jours suite à une maladie ou à un accident non professionnel,
  • pour tout arrêt suite à une maladie professionnelle,
  • après un congé maternité.

Visite occasionnelle à la demande du salarié


Le salarié peut solliciter directement son médecin du travail s’il éprouve des troubles qui lui semblent en rapport avec son travail.

Visite occasionnelle à la demande de l’employeur


L’employeur peut demander un rendez-vous auprès du service de prévention et de santé au travail en cas de détresse du salarié. 

Visite de mi- carrière

La visite de mi- carrière a pour objectif :

  • de vérifier l’adéquation entre le poste de travail et l’état de santé du travailleur,
  • d’évaluer les risques de désinsertion professionnelle,
  • de sensibiliser chaque travailleur aux enjeux du vieillissement au travail et à la prévention des risques professionnels.

Elle doit être réalisée :

  • soit l’année civile des 45 ans,
  • soit selon l’accord de branche en vigueur. 

Visite post-exposition 

 

La visite post-exposition a pour objectif :

  • recenser les expositions professionnelles plausibles (documentées ou déduites),
  • établir un état des lieux,
  • préconiser éventuellement un suivi post-exposition ou post-professionnel.

Elle doit avoir lieu dans le mois qui précède le départ à la retraite ou dans les 6 mois de la cessation d’exposition à un risque particulier.